All posts tagged: écrivain

Olivia Zeitline, écrivaine, se laisse guider par son intuition

Olivia Zeitline : “Mon intuition m’a toujours guidée”

Entendez-vous cette petite voix ? Ce fragile bruissement, presque imperceptible, qui ne demande qu’à grandir en nous. Un bruissement que parfois nous étouffons avec force tant ce qu’il nous murmure nous paraît improbable, tant il semble aller à l’encontre de nos propres croyances… Un bruissement qui pourtant nous offre de laisser de côté les attentes sociétales, familiales (…) auxquelles nous pensons devoir répondre, pour porter notre attention seulement sur nos propres attentes envers nous-mêmes ; pour remettre en perspective ce qui est juste pour nous. C’est ainsi que d’autres fois, nous laissons ces mots se déposer en nous pour ensuite mieux nous en saisir car, sans pouvoir nous l’expliquer, nous en percevons la justesse. L’entendez-vous, cette petite voix nous soufflant doucement “Et si…” ? Et si nous oubliions, le temps d’un instant, tout ce que nous pensions savoir pour nous laisser, simplement, guider par celle que l’on appelle notre intuition ? Les premières fois, on se sent tel un équilibriste sur un fil, oscillant entre le plaisir de nous être abandonné à nous-mêmes et la …

Olivia Zeitline, écrivaine, se livre sur l'appel des mots

Olivia Zeitline, l’irrésistible appel des mots

La matière. Elle est tangible pour les papetiers, céramistes, ébénistes et autres artisans d’Art. Mais quelle est-elle pour un écrivain ? Serait-ce le papier que l’on palpe avec tendresse avant d’y déposer quelques mots tout droit venus de notre âme ? Ou peut-être que la matière, la vraie, la brute, ce sont les mots. Parfois, un seul mot, glissé sur le papier, jeté à la volée, a le pouvoir de changer notre vie. Il y a des mots qui figent et des mots qui brisent. Ceux qui laissent derrière eux une nuée de regrets ou une traînée d’amertume. Ceux dont on ne sort pas indemne, nous infligeant une blessure que l’on passera peut-être toute notre vie à panser, sans jamais oublier. Et, à côté de ces mots durs, il y a les mots doux, comme « amoureusementremêlés ». Les confidences murmurées à une oreille bienveillante. Celles, intimes mais pourtant partagées avec courage, de femmes inspirantes. Les mots qui nous font esquisser un sourire ; ceux qui font naître l’émotion, résonnant en nous si forts qu’ils nous font …