Argile, Artisanat, portrait

Kim Verbeke, les mains et la terre

Tasses en céramique créées des mains de Kim Verbeke

Les mains. Qu’elles sont belles nos mains qui virevoltent dans de somptueuses arabesques ! Délicate valse se transformant en tango torturé quand elles s’agitent et se tordent sous l’effet du désespoir. Qu’elles nous sont précieuses, nos mains ! Mais qu’il est facile de les oublier, ces mains, jouets de nos premiers âges… Délaissées, elles deviennent sèches, rugueuses, parfois même douloureuses, nous forçant à nous rappeler à quel point elles nous sont essentielles.

Les mains qui touchent & les mains qui créent

Nos mains…

Nos mains. Tantôt fragiles et gracieuses, tantôt fortes et robustes, mais toujours, toujours si promptes à éveiller en nous le plaisir du toucher. Un sens si naturel, si spontané, si évident que l’on finit par ne plus y prêter attention. Et pourtant…

Nos mains. Elles ne se contentent pas de toucher, non, ce sont elles aussi qui nous permettent de nous emparer d’un objet, le tourner et le retourner, en connaître la texture et la température… De ressentir. La douceur d’une pêche, la rugosité du lin ou tout simplement le plaisir procuré par la tendre caresse d’une autre main.

Tasses en céramique créées des mains de Kim Verbeke

… Leurs mains !

Les plus chanceux/ses d’entre nous font d’elles un trésor inestimable, les élevant au rang d’instrument de travail. C’est ainsi que sous leurs doigts de fée, un simple bout de tissu devient un vêtement, du linge de maison dans lequel on prend plaisir à se glisser. Que le travail de mains habiles permet de révéler toute la délicatesse des veinures du bois. Que façonnée par ces mains expertes, l’argile passe de poussière à objet du quotidien beau et utile.

Oh, quelle admiration j’éprouve pour ces mains qui façonnent, moi qui ne sais que prendre ma plume pour écrire ! Quel talent plus extraordinaire que celui de créer ? Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours pris plaisir à sentir sous mes doigts un tissu se plisser, à m’enivrer des différentes essences de bois, à noyer mon regard dans leurs veinures si uniques… A m’imprégner de leur âme. Et, peu à peu, à réaliser que derrière chacune de ces merveilles, se cachent des mains qui les ont façonnées.

Si tissu et bois sont mes amours premières, il est une matière tellement présente dans nos objets du quotidien que je n’y avais jamais prêté attention. Une matière propice, pourtant, à se renouveler constamment de par les possibilités infinies qu’elle nous offre : couleur, forme, texture… Tantôt elle se fait d’une douceur infinie, tantôt elle se veut naturelle et rugueuse, mais toujours unique, façonnée par des mains différentes.

Tasses en céramique créées des mains de Kim Verbeke

Kim Verbeke, quand « les mains et l’argile
s’enveloppent pour créer »

L’argile. Née de la terre, elle est connue et reconnue pour ses vertus en cosmétique et pharmacopée depuis la nuit des temps. L’argile, c’est aussi une matière première de prédilection pour qui aime se sentir en symbiose avec la terre nourricière. Quoi de plus fort que de laisser nos mains ne faire qu’un avec elle, donnant vie à des objets du quotidien qui nous ressemblent ?

Et c’est à elle que Kim Verbeke a décidé de dédier ses journées, de par son métier de céramiste. Si elle a toujours été touchée par les merveilles que nous offre la nature, ce n’est que récemment qu’elle s’est prise de passion pour l’argile. Une passion qui se ressent au regard des objets du quotidien qu’elle nous propose, à la fois délicats et bruts, une véritable « harmonie des contraires », comme elle se plaît à l’appeler :

La terre

C’est magique – magique de voir une boule d’argile prendre forme sous mes mains. Sentir la terre glisser et se laisser transformer pour devenir une pièce qui se retrouve dans le quotidien de chacun de nous, est tout aussi magique. Je veux garder cet ancrage à la terre en laissant une grande partie de la pièce non émaillée, brute – et, je cherche à rendre la pièce subtile et utile au travers de ses formes et de son émail. Cette dualité, je l’apprivoise – je cherche à ce que les contraires s’assemblent et se subliment mutuellement.

Tasses en céramique créées des mains de Kim Verbeke

La céramique & moi

Je trouve mon inspiration et mon apaisement dans la nature et ses merveilles – je suis fascinée par la complexité des fonctions naturelles qui pourtant elles nous semblent si limpides. Je reflète ceci avec des créations qui s’expriment sans crier, avec une recherche de la beauté simple des choses. L’objet remplit entièrement sa fonction quand le contenu qu’il accueille est entièrement mis en valeur. C’est un tout : un travail d’équilibre entre le contenu et le contenant.

La céramique & vous

Notre quotidien, nous pouvons l’embellir de nombreuses façons et je pense que les détails que nous y apportons font la différence. Sans vous, vos mains, vos lèvres, vos repas joyeux, vos pauses café, mes pièces seraient sans âme. C’est en les intégrant dans votre quotidien que les pièces que je réalise prennent vie et sens. C’est également grâce à vous que je peux ouvrir tous les jours la porte de mon atelier, préparer l’argile, m’installer à mon tour et laisser mes mains et l’argile s’envelopper pour créer.

Note  : Moi qui suis fascinée par les possibilités infinies que nous offrent nos mains, j’éprouve beaucoup d’admiration pour le travail de Kim Verbeke. Au-delà de sa vision bien à elle des mains qui créent, j’aime ce que SES mains créent. Je ne me lasse pas d’admirer la subtile alliance du brut et du délicat qu’elle nous propose, preuve s’il en était besoin que l’harmonie des contraires existe. Sans compter que ce travail à 4 mains était pour nous deux l’occasion rêvée pour nous adonner aux joies de la confection de bougies maison dans ses superbes tasses…

Crédit photo : Et si deux mains

Filed under: Argile, Artisanat, portrait

by

J’aime: écrire, encore et encore, découvrir, apprendre, m’apprendre, rire de tout (ou presque), rire de rien (surtout), rire de moi (et pourquoi pas?!), marcher, marcher, ne surtout pas me poser, m’enthousiasmer de ces petits riens qui mis bout à bout forment un tout…