Artisanat, Cosmétiques, portrait

Mademoiselle Saint Germain, les cosmétiques historiques invitant à un retour à l’essentiel

Cosmétiques historiques Mademoiselle Saint Germain

Versailles, 1775. L’effervescence autour du roi. Les murmures des courtisanes dans les couloirs, leurs rires étouffés. Peut-être même s’échangent-elles entre deux portes les secrets de beauté puisés dans les richesses du Potager du Roi, créé un siècle plus tôt par Jean-Baptiste de la Quintinie. Plus de deux cents ans après, si le potager a su être préservé, la Cour n’est plus, tout comme ses cosmétiques, oubliés avec elle. Jusqu’à ce que deux pharmaciens, férue de cosmétique pour l’une, passionné d’Histoire pour le second, revisitent les siècles précédents à la recherche de ces secrets de beauté. C’est de ces secrets de beauté, associés aux connaissances en pharmacopée d’Agathe et Charles, que naît Mademoiselle Saint Germain, un nom promesse de cosmétiques historiques hauts de gamme, mettant à l’honneur le végétal de nos terroirs français… Et du Potager du Roi !

Mademoiselle Saint Germain, un nom riche en promesses

Si Mademoiselle Saint Germain possède une qualité essentielle, c’est l’attention apportée aux détails. Dans l’élaboration des cosmétiques qu’elle nous propose, c’est une évidence, mais pas seulement ! Parisien(ne) ou non, « Mademoiselle Saint Germain » ne peut que nous évoquer le boulevard Saint Germain des Prés, lieu de retrouvaille des philosophes des Lumières réputé aujourd’hui pour être « bourgeois bohême ». Pourtant, ce n’est pas son unique raison d’être.

Ainsi, la légende veut que le Comte de Saint-Germain, personnage exceptionnel du XVIIIe siècle, soit obnubilé par la beauté et la jeunesse éternelle… Et immortel ! Du reste, pas un siècle ne passe sans que quelqu’un ne se revendique comme étant sa réincarnation. Un seul nom, 2 raisons d’être : un souci de perfection qui en dit long sur une jeune marque prometteuse…

Cosmétiques historiques Mademoiselle Saint Germain

Mademoiselle Saint Germain, des cosmétiques historiques et innovants…

Plus qu’une simple marque, Mademoiselle Saint Germain est une marque historique. Agathe et Charles se sont en effet lancé le pari audacieux de remettre au goût du jour des secrets de beauté depuis longtemps tombés en désuétude. Si certaines recettes d’antan ne suscitent certes pas l’enthousiasme compte tenu de leur formulation, nombreuses sont celles qui contiennent des principes actifs aujourd’hui reconnus !

Forts de leurs connaissances en pharmacopée, Agathe et Charles se sont donc immergés dans les écrits sur la beauté au cours des siècles pour dénicher les recettes les plus vertueuses, les revisitant ensuite grâce au savoir acquis depuis de manière à démultiplier leurs bienfaits.

C’est ainsi que chaque instant beauté devient une invitation à se rêver en grande dame (ou courtisane ?) des siècles précédents… Qu’il est délicieux de s’imaginer, le temps d’un instant, se faire belle devant sa coiffeuse, s’apprêtant à se rendre à une soirée mythique à la Cour du Roi ! Tout en ayant conscience que ce sont bien les connaissances actuelles en pharmacopée qui ont permis de faire de ces secrets de beauté d’antan des cosmétiques de pointe. Et aujourd’hui, nous proposer de tels cosmétiques ne passe-t-il pas par l’adoption d’une démarche éco responsable ?

… Tels une invitation à un retour à l’essentiel

Avec ses cosmétiques historiques, Mademoiselle Saint Germain nous invite à un retour à l’essentiel, se plaçant dans une démarche résolument éco responsable :

Une démarche locale…

Pour Mademoiselle Saint Germain, revenir à l’essentiel implique d’ouvrir les yeux sur les merveilles dont recèle notre faune. Nombreux sont les végétaux locaux qui regorgent de principes actifs, parfois même à portée de mains, à commencer par la plante malaimée qu’est l’ortie… Ainsi, pour cette première gamme de cosmétiques historiques, c’est le romarin – et pas n’importe lequel, le romarin du Potager du Roi ! – qui est à l’honneur.

Agathe et Charles souhaitent en effet nous offrir ce que la nature a de meilleur avec les végétaux cultivés dans ce lieu fort en symbolique et hautement préservé. Une collaboration vertueuse aussi bien pour Mademoiselle Saint Germain que pour le Potager du Roi, puisque la création de cosmétiques historiques implique pour certains la réintroduction de variétés disparues depuis longtemps !

Et, au-delà du seul romarin, ce sont 92 à 95% d’ingrédients français ou élaborés en France qui constituent les cosmétiques Mademoiselle Saint Germain.

Cosmétiques historiques Mademoiselle Saint Germain

Une démarche végétale,

Revenir à l’essentiel, c’est aussi faire la part belle au végétal, parfois délaissé aujourd’hui au profit d’autres substances. C’est ainsi que les cosmétiques qu’elle nous proposent contiennent entre 94 et 99% d’ingrédients végétaux !

Des végétaux, oui, mais pas n’importe lesquels… Fidèles à leur souci de nous offrir ce que la nature a de meilleur, Agathe et Charles sélectionnent drastiquement ceux qui entrent dans la composition de leurs cosmétiques historiques. Tous sont en effet cultivés au Potager du Roi, soucieux de promouvoir une agriculture durable. Ici, point de désherbant, pesticide ou engrais : c’est le végétal à l’état brut qui nous est proposé dans des contenants aussi élégants que durables.

Et zéro déchet

C’est là la dernière promesse de Mademoiselle Saint Germain : des cosmétiques (presque) zéro déchet, avec un soin méticuleux apporté au choix des contenants. Non contents d’être résolument esthétiques, ceux-ci ont en effet été choisis soigneusement pour leur impact minimal sur l’environnement. Ainsi, flacon et pots sont en verre et métal et donc recyclables (presque à l’infini pour le verre !). Qui plus est, leur esthétisme aussi élégant que sobre en fait des contenants réutilisables à l’envi : bougies, cosmétiques maison… Les possibilités d’upcycling sont infinies !

Cosmétiques historiques Mademoiselle Saint Germain

Mademoiselle Saint Germain (se) raconte…

Sur son blog, Mademoiselle Saint Germain s’incarne sous les traits d’une jeune femme des temps modernes bercée par l’histoire des secrets de beauté et désireuse de redonner leurs lettres de noblesse à ces soins oubliés. Une jeune femme dont le goût prononcé pour l’Histoire associé au savoir acquis par ses soins en termes de pharmacopée l’ont peu à peu amenée à une réflexion sur la cosmétique actuelle… Et ses incohérences.

Si de cette réflexion sont nés les cosmétiques du même nom, Mademoiselle Saint Germain, convaincue que les belles choses se partagent, souhaite aller plus loin. C’est ainsi que de temps en temps, sous sa plume, s’esquisseront l’un ou l’autre de ces secrets de beauté qui font l’essence même de Mademoiselle Saint Germain, à commencer par l’emblématique eau de la reine de Hongrie, qui a inspiré sa première gamme de cosmétiques.

Note ❤️ : Si mes connaissances en Histoire remontent aux bancs d’école, c’est une matière que j’ai toujours appréciée autant parce qu’elle nous permet de comprendre Aujourd’hui que par sa propension à nous faire rêver… Aussi quand Agathe et Charles m’ont contactée, je suis immédiatement tombée sous le charme de l’univers de Mademoiselle Saint Germain, enthousiasmée par cette subtile alliance d’Histoire et de modernité qui fait de cette jeune marque une marque qui a du sens. Je remercie infiniment Agathe et Charles pour la confiance qu’ils m’ont accordée en me proposant de devenir leur ambassadrice aux côtés de Flavie (Graines de Beauté), qui vous dévoile sur son blog le lancement de Mademoiselle Saint Germain… Et de prendre ma plume   pour vous raconter des secrets de beauté sur leur propre blog ! Au plaisir de vous y retrouver…

Crédit photo : Et si deux mains

* Les cosmétiques m’ont été offerts par Charles et Agathe, co créateurs de Mademoiselle Saint Germain