Author: Marion

Atelier l'Oiseau Lÿre méduse papier

Atelier l’Oiseau Lÿre : poésies de papier inspirées par la nature

Si l’on conçoit volontiers le papier comme le support privilégié pour s’exprimer (par l’écriture, le dessin…) il semble difficile d’imaginer que ce matériau si délicat puisse être destiné à d’autres fins. Pourtant, sous les doigts de fée de Laÿla, le papier semble prendre vie, se faisant tantôt boucles d’oreilles élégantes, tantôt graciles mobiles… Avec l’Oiseau Lÿre, Laÿla signe une collection empreinte de poésie, d’une grâce et d’une délicatesse à couper le souffle. Une collection qui se veut, aussi, une ode à la nature chère à son cœur, puisque Laÿla a quitté les prestigieux boulevards parisiens pour installer son atelier au cœur d’un parc régional :

Design : boutique-nopalea-bols-nkuku

Nopalea, design eth(n)ique : « la dimension humaine est capitale »

Il est tentant d’associer le design à une conception contemporaine de l’esthétisme. Pourtant, il est des univers moins conventionnels qui méritent tout autant cette qualification. Des univers qui font la part belle à l’éthique, apportant au simple design une dimension écologique qui parait aujourd’hui essentielle.  Nopalea est de ceux-ci. Tantôt brutes et naturelles, tantôt colorées, aux inspirations majoritairement ethniques, toutes les créations sélectionnées par sa créatrice Gaëlle ont pour point commun leur éthique : 

travailler moins : carnet-la-brocheuse

Slow life : travailler moins pour vivre plus (heureux)

Jamais je n’aurais imaginé poser un jour sur le papier ces mots, ou plutôt ces maux. Puis il y a eu cet excellent article, « travailler moins, gagner moins et vivre mieux », écrit par Natasha (Échos verts), qui m’a donné envie de prendre ma plume à mon tour tant cette philosophie m’est chère. Et les mots se sont mis d’eux-mêmes à jaillir, encore et encore, comme si je les avais trop longtemps retenus… Car évoquer l’idée de travailler moins pour vivre mieux n’aurait aucun sens pour moi si je n’évoquais pas les raisons qui m’y ont amenée, à commencer par celle dont on prononce encore timidement le nom : le burn-out. Burn-out : quand le travail devient insupportable

créations upcyclées la-mousse-tache-bouillotte-sèche

La Mousse Tache, Créations upcyclées nées d’une envie d’ailleurs

Si l’on devait associer au mot minimalisme une couleur, une seule, on penserait probablement au blanc. D’ailleurs, les résultats d’une recherche d’images sur le sujet sont édifiants : des volumes épurés, des formes simples et la part belle faite aux couleurs claires ! Pourtant, l’attrait pour le blanc n’est pas une composante essentielle de cet art de vivre, mais relève d’une simple question de goût. Rien ne nous interdit de nous entourer d’objets beaux, utiles… Et hauts en couleurs ! En témoigne la jolie marque rennaise La Mousse Tache. Sous ce nom malicieux, Pauline nous propose des créations upcyclées où tissus chatoyants venus du bout du Monde se marient à merveille avec textiles chinés. Une façon pour elle de nous transmettre son envie d’ailleurs. Une façon, aussi, de nous montrer qu’acheter engagé ne signifie pas renoncer à mettre de la couleur dans sa vie :

savons-la-manufacture-du-siècle

La Manufacture du Siècle, précieux savons

Il fut un temps où la toilette n’avait de toilette que le nom. Où fard et parfum étaient de mise, non pour rehausser la beauté, mais pour masquer les odeurs corporelles. Ce n’est que sous le règne de Marie-Antoinette que la toilette fut enfin reconnue pour ses vertus ! Eprise de beauté naturelle, la jeune reine sut utiliser à bon escient les actifs naturels que lui offraient les végétaux du Potager du Roi pour prendre soin d’elle. Autre époque, autres raisons, même désir : mettre à l’honneur des matières nobles et authentiques, issues de notre patrimoine local, pour prendre soin de nous. Plus que de simples savons, les savons « La Manufacture du Siècle » sont conçus comme de véritables soins de beauté, le tout présenté dans des boites rappelant l’élégance de la Belle Epoque :

Slow design : céramique rb

Noesis, slow design & architecture intérieure

Petite décoration : « objet d’ornement de taille petite à moyenne qui fait de votre intérieur un lieu à votre image, unique et précieux ». Murs : « plans de séparation verticale sur lesquelles il est possible d’accrocher une multitude de merveilles, souvenirs et œuvres ». Une conception poétique et joyeuse de la décoration doublée d’un désir profond de consommer moins futile et plus utile qui a donné vie à Noesis, agence d’architecture intérieure et boutique en ligne d’objets éco design. Rencontre avec Amandine et Manon, à qui l’on doit cette initiative résolument slow design :

Carnets éco design La Brocheuse

La Brocheuse, Carnets éco design invitant à renouer avec l’authenticité

Le papier. Que ce soit pour organiser nos pensées, préserver la mémoire de précieux instants de vie ou tout simplement dessiner, le papier – et avec lui les carnets – aura toujours une raison d’exister. Une utilité à conjuguer, toutefois, avec des considérations écologiques, nous amenant elles à en consommer de moins en moins. En découle la nécessité de choisir soigneusement les carnets qui accompagneront notre quotidien : privilégier l’élégance, oui, mais sans pour autant sacrifier les valeurs qui nous sont chères ! C’est ce que nous propose Joëlle, créatrice de La Brocheuse, carneterie à la démarche engagée :