SE RESSOURCER

Greenma, et la pause bien-être continue !

Upcycling coffret thé en pot Greenma

Comme nombre d’entre nous, je voue une affection particulière au thé, et depuis plus récemment, aux infusions, qui permettent de pallier au seul défaut que je trouve au thé : il nous vient de loin ! Alors quand une jeune marque française se donne pour défi de nous proposer ces boissons dans des packagings savamment pensés pour réduire à leur minimum les déchets, je ne peux qu’être charmée… Greenma, c’est la promesse de thés et infusions bio, locales pour ces dernières, présentés dans des contenants en verre (et donc recyclables) et disponibles sous forme de recharge. Au-delà de la qualité de ces boissons, ce dernier argument m’a particulièrement séduite, le verre étant un matériau qui se prête volontiers à l’upcycling et la taille des pots compris dans le coffret bien-être proposé par la marque étant parfaite pour stocker les rares cosmétiques maison que je confectionne… Et ainsi prolonger la pause bien-être dans la salle de bains, une fois ces délicieuses boissons consommées, avec 3 DIY simplissimes :

Upcycling 1. Une bougie végétale

Upcycling coffret thé en pot Greenma

Qui dit cocooning dit bougie, oui, mais bougie naturelle ! N’utilisant les huiles essentielles qu’avec la plus grande parcimonie, je ne me suis servie que de cire de soja pour confectionner ma bougie.

Néanmoins, réaliser ses bougies parfumées maison est possible, à condition de vérifier auparavant le point de fusion des huiles essentielles que l’on souhaite utiliser pour éviter que votre bougie ne prenne feu.

De même, si l’on peut colorer nos bougies maison, ce n’est pas le choix que j’ai fait, préférant une bougie à l’aspect brut et une liste d’ingrédients réduite au strict minimum.

Pour réaliser ma bougie, il m’a simplement fallu :

. Un peu de cire de soja non OGM

. Une mèche

. Un socle pour la mèche

Une fois ces ingrédients en votre possession :

. Faites fondre votre cire végétale au bain-marie (prévoir au moins deux fois le volume de votre pot, le volume de cire diminuant lorsqu’elle fond)

. Primez la mèche de votre bougie (trempez-la une à deux mn dans la cire fondue)

. Mettez la mèche dans de l’aluminium, en lui donnant une forme bien droite, puis réservez au frais (idéalement, au congélateur, mais si vous n’en avez pas, vous pouvez la mettre au frigo, c’est juste un peu plus long)

. Placez la mèche dans son socle en métal puis pincez à l’aide de ciseaux pour que celle-ci soit bien maintenue

. Positionnez-la dans votre pot et versez quelques gouttes de cire pour qu’elle conserve sa position

. Maintenez la mèche bien droite (par exemple, en la pinçant à l’aide de deux crayons de même taille scotchés l’un à l’autre)

. Versez le reste de la cire dans votre pot

. Laissez durcir la bougie ainsi obtenue (pourquoi pas au congélateur pour plus de rapidité)

Upcycling 2. De l’argile blanche

Upcycling coffret thé en pot Greenma

J’ai rempli mon second pot d’argile blanche, qui est l’un des indispensables de ma salle de bains minimaliste, pouvant être utilisée de plusieurs manières. Riche en silice mais contenant peu de sels minéraux, elle est parfaite pour les peaux sèches et sensibles comme la mienne ! Comme toute argile, on retient d’elle qu’elle est absorbante et adsorbante, ce qui en fait un ingrédient de choix pour nettoyer notre visage en profondeur.

Je l’associe pour cela avec de l’eau florale de fleur d’oranger, que j’utilise également au quotidien pour éliminer les résidus de calcaire de mon visage après la toilette. Convenant à tous types de peaux mêmes les plus fragiles, cette eau florale est réputée pour être hydratante et apaisante. Elle présente par ailleurs l’avantage de pouvoir être utilisée en interne pour faciliter l’endormissement (auquel cas on pense à vérifier qu’elle est labellisée AB, ce label ne pouvant être apposé que sur des denrées alimentaires).

En combinant l’argile et l’eau florale de fleur d’oranger, on obtient un masque minute à la fois nettoyant et apaisant.

Pour ce faire :

. Versez une cuillère à soupe d’argile blanche dans un bol (de préférence pas en métal)

. Versez quelques gouttes d’eau florale

. Remuez (de préférence avec un ustensile en bois)

. Si nécessaire, ajoutez de l’eau florale jusqu’à obtention de la texture désirée

. Appliquez sur votre visage

. Laissez poser une dizaine de minutes

. Rincez soigneusement

Le geste cocooning : si comme moi votre peau est sèche et sensible, vous risquez de ressentir le besoin de l’hydrater une fois votre masque réalisé. Vous pouvez tout simplement masser délicatement votre visage avec quelques gouttes de votre huile végétale de prédilection… Ou, pour encore plus de cocooning, utiliser la chantilly de karité que vous aurez préalablement confectionnée.

Upcycling 3. Une chantilly de karité !

Upcycling coffret thé en pot Greenma

Ce qui nous amène à notre troisième pot ! Contrairement à ce que pourrait laisser penser son nom, réaliser une chantilly de karité est d’une simplicité enfantine, à condition toutefois d’avoir un fouet électrique sous la main (ou, à défaut, une bonne dose d’huile de coude et de patience). Bien que je privilégie d’ordinaire des ingrédients locaux quand c’est possible, je souhaitais reproduire l’odeur et la texture ultra fondante d’un baume que l’on m’avait donné, néanmoins je suis en quête d’une huile végétale plus locale à l’avenir.

Aujourd’hui, j’ai utilisé les ingrédients suivants :

. 6 CS de beurre de karité pur

. 2 CS de beurre de mangue

. 2 CS d’huile de coco

. 2 CS d’aloe vera

Pour affronter le froid l’hiver, le beurre de karité est le meilleur allié de notre peau, étant considéré comme un hydratant hors pair. Le beurre de mangue, également hydratant, est quant à lui intéressant pour ses propriétés adoucissantes et apaisantes. De l’huile de coco, on retient notamment son côté très nourrissant et sa texture ultra fondante. L’aloe vera cumule également les qualités, étant nourrissant et hydratant, sans compter ses vertus cicatrisantes et lissantes !

Passons à la pratique maintenant :

. Versez le beurre de karité et le beurre de mangue dans un grand saladier

. Ecrasez-les avec un pilon ou mortier (non indispensable, cette étape permet de ramollir le(s) beurre(s) et ainsi faciliter les premiers coups de fouet)

. Fouettez quelques minutes

. Incorporez l’huile de coco et l’aloe vera

. Fouettez à nouveau jusqu’à obtenir la texture qui vous convient

. Versez votre chantilly de karité dans votre pot (pensez à vous munir d’un second petit pot pour le surplus de chantilly)

Votre chantilly de karité est prête, il ne vous reste plus qu’à vous cocooner !

Remarque : quels que soient les cosmétiques maison que vous souhaitez réaliser, veillez à avoir les mains propres et désinfectez (ou stérilisez, quand c’est possible) les ustensiles et contenants utilisés. De même, pensez à désinfecter votre surface de travail et à vous essuyer les mains à l’aide d’un torchon bien propre.

Et mon tout ?

Upcycling coffret thé en pot Greenma

La promesse d’un moment pour me ressourcer… Tout en revalorisant ce joli coffret bien-être signé Greenma !

Vous l’aurez compris, les contenants en verre vides, s’ils sont recyclables à l’infini, sont propices à l’upcycling : à nous de donner libre court à notre imagination, selon nos besoins et ce que l’on a sous la main ! Et pour ma part, l’idée d’upcycler de plus en plus pour donner une seconde vie à des objets qui me sont chers fait son chemin…

Et vous, comment réutilisez-vous vos pots vides ?

Note ❤ : Le coffret Greenma faisait partie de ma petite liste de Noël, répondant à mes critères d’achat que j’essaye de plus en plus pointilleux au fil du temps (en d’autres termes, les moins impactants possibles pour l’environnement, même s’il me reste du chemin à parcourir). Et il se trouve que j’ai eu la chance de me le voir offrir par Greenma lors d’un tirage au sort organisé par Natasha, Echos verts, dont je lis les écrits au quotidien. Trouver une idée d’upcycling pour ce joli coffret me permettait donc non seulement de le valoriser, mais aussi de rendre hommage à ces deux femmes inspirantes. D’ailleurs, pour en savoir plus sur Greenma, rendez-vous sur Echos verts où vous pourrez découvrir l’interview de Cécile, à l’initiative de cette fabuleuse marque !

Crédit photo : Et si deux mains

Filed under: SE RESSOURCER

by

J’aime: écrire, encore et encore, découvrir, apprendre, m’apprendre, rire de tout (ou presque), rire de rien (surtout), rire de moi (et pourquoi pas?!), marcher, marcher, ne surtout pas me poser, m’enthousiasmer de ces petits riens qui mis bout à bout forment un tout…

2 Comments

  1. Lilarose says

    Où as tu acheté ce dont tu avais besoin pour la bougie et la chantilly?
    Merci pour tes idées ?

    • Bonjour ! Merci pour ton commentaire ?. Mon beurre de karité, huile de coco et aloé Vera viennent de Greenweez.com (je vais faire la suggestion au service catalogue pour le beurre de mangue), sinon tu peux également tout trouver sur Aroma Zone si tu préfères faire tes courses en un seul endroit (pour la bougie et la chantilly). Belle journée, n’hésite pas au besoin ?

Comments are closed.