All posts tagged: objets du quotidien

Elisa Uberti la céramique comme poésie de l'épure

Elisa Uberti, la céramique comme poésie de l’épure

Qu’est-ce qui nous rend unique ? A l’heure où il est possible de puiser l’inspiration à l’autre bout de la Terre, à l’heure où le champ des possibles semble infini, peut-on encore faire la différence en tant que créateur ? Céramistes des temps jadis, sculpteurs, architectes mais aussi chamanes et peuples nomades… Nombreuses sont les inspirations d’Elisa Uberti, digne représentante de la poésie de l’épure. Témoignant de l’ouverture au Monde de cette jeune céramiste, ces diverses influences sont pour certaines très éloignées les unes des autres. N’est-ce pas courir le risque d’une fausse note qui viendrait rompre un fragile équilibre ? Peut-être. Mais pas pour Elisa. Tel un compositeur qui aurait choisi chacune de ses notes avec justesse, elle nous propose un univers où tout n’est qu’harmonie ; où formes, textures et couleurs semblent en symbiose. Et c’est justement en nous livrant une interprétation très personnelle des courants d’Art et de pensée qui l’inspirent qu’Elisa offre un point de vue unique sur la céramique, qui sous ses doigts devient poésie de l’épure :

Papeterie poétique - semainier les Manies de Marion

Les Manies de Marion, papeterie poétique inspirée du quotidien

Commencer une nouvelle page a tout d’un rituel presque sacré pour qui aime créer : une fois que l’on y aura glissé un peu de nous, elle ne sera plus jamais la même. Alors on attend, patiemment, parfois pendant longtemps, le bon moment, les bons mots… De temps en temps, on prend notre papeterie en mains, comme pour nous en imprégner avant de nous hasarder à y poser notre plume pour la première fois. On la saisit, pas à pleines mains, non ! Avec une infinie délicatesse, nos doigts caressent le grain du papier comme pour l’apprivoiser tandis que nos yeux se perdent dans les motifs qu’ils aiment tant. On pourrait, peut-être, se contenter d’écrire les mêmes mots sur un support numérique. Mais malgré ses qualités indéniables, jamais celui-ci ne pourra égaler le plaisir des sens qu’offre le papier, particulièrement quand il beau, utile et durable (comme chacun des objet du quotidien dont nous nous entourons). C’est le souhait de Marion qui nous propose sous le nom de « Les Manies de Marion » une papeterie poétique, bercée par …

Objets du quotidien : céramiques Gaëlle Stratman

Gaëlle Stratman : Allier le Beau, l’Utile et le Durable au quotidien

Dans une société où la part belle est faite au tout jetable, on tend à oublier que des alternatives durables existent… Des alternatives qui, si l’on revient ne serait-ce que quelques dizaines d’années en arrière, n’en étaient pas : on n’avait d’autre choix que d’utiliser des produits conçus pour durer. Certes, nos aïeules ont apprécié l’avènement du jetable, synonyme à leurs yeux de progrès (particulièrement concernant les produits d’hygiène). Mais quels effets dommageables sur le règne végétal et animal, sans même aborder le coût humain du mode de consommation qui est devenu le nôtre… Allier le Beau, l’Utile et le Durable permet pourtant de répondre à de multiples enjeux sans renoncer à la notion de plaisir au quotidien :

L’Atelier Singulier, collectif d’artisans réunis par la passion de l’unique

Prendre le temps de choisir, avec soin, les objets qui accompagneront notre quotidien. Prendre le temps, aussi, d’apprécier ces moments où l’on s’en sert comme autant de petits bonheurs quotidiens que l’on s’offre à soi-même. Savourer la douce sensation de volupté que nous procure la seule vue de ces objets beaux et utiles, exaltée encore par leur toucher. Penser, peut-être, aux mains qui les ont façonnées, toutes différentes mais réunies par la passion de l’unique, celle-là même qui a rassemblé Stéphanie Bastard de Crisnay et Margaux Pecorari. Désireuses de promouvoir leur conception des objets du quotidien, elles nous proposent via le collectif d’artisans qu’elles ont formé sous le nom de l’Atelier Singulier une sélection pointue d’objets invitant au minimalisme, dans le respect des valeurs qui leur sont chères : « hand-made, slow-made, well-made » :