S'INSPIRER

Dely, bijoux upcyclés et délicats

Bijoux upcyclés Dely

Se glisser dans une robe soyeuse. Devant sa coiffeuse, soigner les derniers détails. Arranger une mèche de cheveux qui s’échappe de ce chignon savamment élaboré, choisir le bijou qui réhaussera sa tenue. Se faire belle, une préoccupation certes futile mais pourtant ô combien délicieuse qui a traversé les âges. Si les modes ont évolué au gré du temps, la perspective d’une (folle ?) soirée éveille toujours en nous l’envie de nous parer de nos plus beaux atours ! Et, aujourd’hui, le comble de l’élégance n’est-il pas d’arborer des bijoux raffinés, bien sûr, mais aussi éthiques et écologiques ? C’est la suggestion que nous fait Dely, toute en délicatesse, avec ses bijoux upcyclés :

Dely, en quelques mots, ce sont :

Des bijoux artisanaux, upcyclés et résolument féminins !

Quelle est la particularité des bijoux que tu nous proposes ?

Dely, ce sont des bijoux upcyclés. En d’autres termes, ils sont majoritairement issus de matériaux recyclés : mon matériau de prédilection est la chambre à air. C’est en effet une matière douce, fine, souple avec un réel effet seconde peau très agréable. Je la sublime en dentelle féminine, originale et résistante.

Bijoux upcyclés Dely

Dely, une passion pour la création dès le plus jeune âge

Comment t’es venue l’idée de créer, qui plus est des bijoux raffinés… A partir de chambres à air, ordinairement perçues comme peu sexy ?

J’aime créer depuis toujours, ce dans divers domaines (arts plastiques, musique, gastronomie…). Petite, avec mes parents, nous fabriquions nous-mêmes les présents à offrir pour Noël… Une tradition que je perpétue encore au jour d’aujourd’hui. Je suis ouverte à toutes les sources d’inspiration, elles nourrissent mes créations, et, au-delà, ma propre vie !

Il y a à peu près dix ans, j’ai commencé à réformer mon mode de consommation, en privilégiant l’aspect local. Dès lors, mon regard sur le Monde et mes propres habitudes ont changé, jusqu’à mon processus de création. J’ai commencé par détourner différents matériaux glanés à droite à gauche (métal, plastique, bois…) jusqu’à découvrir la chambre à air. J’ai tout de suite accroché avec cette matière peu ordinaire : j’aime dessiner, la tailler, la plier…

Mon challenge dans cette création est de dépasser le regard sur la matière (la chambre à air, donc) en créant des bijoux upcyclés dont la forme va susciter une émotion en moi… Et bien sûr en vous !

Pour l’instant, tu crées tes bijoux à la main de A à Z. Combien de temps te faut-il pour fabriquer l’une de ces merveilles ?

J’aime le travail artisanal, aux découpes asymétriques, organiques, qui permettent d’aboutir à une forme unique. Tout ce travail demande du temps et surtout beaucoup de patience, puisque chaque bijou est créé suivant mon émotion et mon envie de l’instant. Si le temps passé varie selon le bijou sur lequel je travaille (boucles d’oreilles, colliers…) et la découpe que je crée (plus ou moins large…), je consacre plusieurs heures à chaque bijou que je crée. Il m’est essentiel en effet de proposer pour chacun de ces bijoux un travail d’une qualité et d’une finesse égales.

Bijoux upcyclés Dely

Les bijoux upcyclés Dely, prolongement d’une réelle
philosophie de vie…

Tes bijoux upcyclés sont empreints d’une conscience écologique très forte. Est-ce une philosophie de vie qui t’est chère, au-delà de Dely ?

Comme esquissé plus haut, la conscience écologique fait partie de ma vie. A l’époque de mon enfance, nous n’avions pas encore les préoccupations environnementales avec lesquelles nous avons depuis appris à composer. Toutefois, mes parents m’ont appris à créer de mes mains en achetant des produits simples qu’ils transformaient par la suite (alimentation, décoration…), ce qui permettait de réaliser des économies… Et constituait, sans que j’en ai alors conscience, un premier pas vers l’écologie.

Mais ce n’est qu’à l’âge adulte, en me tournant vers des circuits courts, que j’ai eu une réelle prise de conscience écologique. Engagée dans une AMAP, j’ai eu l’occasion d’avoir des discussions passionnantes avec les maraîchers de ma région. Des discussions passionnantes qui m’ont donné envie d’en apprendre encore et toujours plus sur les merveilles dont recèle la nature et que nous avons trop tendance à oublier. Je me suis ainsi découvert une passion pour la botanique : j’ai appris à reconnaître les plantes et à les utiliser dans mon quotidien. Avant cela, je n’avais pas conscience de tous les trésors que la nature met à la portée de nos mains : c’est quelque chose que l’on ne m’avait pas appris !

Au fur et à mesure de mon cheminement, je me suis détachée peu à peu du mode de consommation prédominant pour adopter une consommation plus raisonnée, plus verte. Plus douce, aussi.

Le fait de devenir maman, enfin, m’a beaucoup aidée dans ce cheminement : j’ai la chance d’avoir deux beaux enfants et je pense qu’il est de mon devoir de leur léguer le meilleur !

Bijoux upcyclés Dely

…Et rêve de lendemains parsemés de bienveillance

Pour finir, et si deux mains pouvaient changer demain, que ferais-tu ?

Je suis persuadée qu’un simple changement de regard sur ce(ux) qui nous entoure(nt) nous permettrait de changer le Monde, peu à peu, en commençant par revoir notre rapport avec l’humain. Qu’il nous incombe à tous de contrer les travers de la société actuelle en faisant preuve de bienveillance, à commencer par la bienveillance envers nous-mêmes et envers nos pairs. Une personne délaissée, dévalorisée, n’aura pas la même perception du Monde qui l’entoure qu’une personne qui se sent reconnue et gratifiée car on fait preuve de bienveillance envers elle.

Et à mon sens c’est cet état auquel amène la bienveillance dont l’on se sent entouré(e) qui nous permet d’être à notre tour bienveillant, aussi bien envers les autres qu’envers la nature. Comment pourrait-on la respecter si déjà les humains ne se respectent pas entre eux ? Si nous répandions la bienveillance autour de nous, nous pourrions trouver le changement au-delà de la matière.

Note  : Je n’avais encore jamais pris ma plume pour vous vanter les mérites de bijoux, aussi jolis soient-ils… Tout simplement parce que je suis d’ordinaire plus sensible aux objets du quotidien beaux et utiles. Pourtant, il aurait été dommage de ne pas vous dévoiler, un peu, le monde de Dely : des bijoux délicats, raffinés et issus d’une démarche éco responsable aboutie, chère à mon coeur. Je m’imagine sans peine sublimer mes tenues, des plus simples aux plus habillées, de l’une de ses somptueuses parures !

Filed under: S'INSPIRER

by

J’aime: écrire, encore et encore, découvrir, apprendre, m’apprendre, rire de tout (ou presque), rire de rien (surtout), rire de moi (et pourquoi pas?!), marcher, marcher, ne surtout pas me poser, m’enthousiasmer de ces petits riens qui mis bout à bout forment un tout…