S'EVEILLER

Lancement presse de Mademoiselle Saint Germain : confidences

lancement presse mademoiselle saint germain

Pour nous dévoiler sa nouvelle ligne, c’est sur le Roch Hôtel (Paris Ier) que Mademoiselle Saint Germain a jeté son dévolu. Loin de l’idée que l’on peut se faire des hôtels luxueux, ce véritable havre de paix au cœur de Paris est l’endroit parfait pour rehausser l’élégance naturelle des cosmétiques Mademoiselle Saint Germain. Dès l’entrée, le ton est donné : la décoration signée Sarah Lavoine nous plonge dans une atmosphère élégante et intimiste, presque confidentielle. Les suites dédiées au lancement presse, elles, n’ont rien à lui envier : elles sont si cosy que l’on y poserait volontiers nos valises pour un moment ! Hélas, Mademoiselle Saint Germain y avait ses appartements pour une journée seulement… Une journée que je vous propose de revivre, un peu, avec nous :

lancement-presse-mademoiselle-saint-germain

Tenue élégante et sourire aux lèvres, Charles, créateur de Mademoiselle Saint Germain, se fait un plaisir de nous accueillir pour nous présenter ses cosmétiques historiques dans le petit salon. L’occasion rêvée pour nous lancer dans des conversations aussi passionnées que passionnantes… Que Charles se propose volontiers de poursuivre dans la chambre, où le lit a cédé sa place aux superbes présentoirs Mademoiselle Saint Germain :

lancement-presse-mademoiselle-saint-germain

Etes-vous plutôt botanique… Ou cosmétique ?

Qui aime la botanique se délectera en écoutant Antoine, responsable du Potager du Roi, parler de ce lieu exceptionnel préservé depuis sa construction sous Louis XIV. Un lieu qui, s’il n’est pas labellisé bio (et pour cause, il est propriété de l’Etat !) va pourtant bien plus loin en pratiquant la biodynamie. Un lieu pour lequel Charles a eu un tel coup de cœur qu’il a souhaité nouer bien plus qu’un simple partenariat… C’est ainsi que pour lancer sa nouvelle ligne, il a contribué à la réintroduction d’une variété de concombre disparue depuis deux siècles !

lancement-presse-mademoiselle-saint-germain

Celle qui lui préfère les cosmétiques, elle, ne boudera pas son plaisir à s’imprégner de leurs senteurs et textures délicates, parfaites rencontres de l’Histoire et de l’innovation. Savourant, en même temps, le conte offert par Mademoiselle Saint Germain, qui semble prendre vie sous les traits de la délicieuse compagne de Charles (comme moi, elle souhaite préserver son anonymat : n’est-il pas plus exquis de laisser notre esprit libre d’imaginer comment elle pourrait s’incarner ?). Admirant, au passage, le contraste entre les deux lignes, complémentaires malgré deux galéniques totalement différentes.

Si nous nous installions confortablement pour les découvrir ensemble ?

lancement-presse-mademoiselle-saint-germain

(Re)découvrons d’abord la ligne Eclat :

Avec la ligne Eclat, lancée en octobre 2017, Mademoiselle Saint Germain nous propose 3 soins destinés à prévenir les signes de l’âge : un sérum, une crème et un baume. Elle s’est pour ce faire inspirée de l’eau de la reine de Hongrie… Qui n’était rien de plus qu’un distillat de romarin (réputé pour ses qualités antioxydantes et purifiantes) ! C’est donc, aux côtés de trois huiles végétales françaises, le romarin qui est à l’honneur dans ces cosmétiques qui ont dès leur lancement en octobre dernier conquis ma peau pourtant exigeante.

Du sérum, j’aime l’aspect purifiant, tandis que le baume, oh, le baume… Sa texture riche, promesse d’hydratation, contraste avec son fini sec : il semble fusionner instantanément avec ma peau, laissant sur elle un voile de velours. Et quel plaisir que celui de sentir l’odeur légère mais caractéristique du romarin, suivie en note de fond par la noisette ; quel doux rêve que celui de s’imaginer en grande dame des temps jadis, ne serait-ce que le temps d’un instant…

lancement-presse-mademoiselle-saint-germain

Outre ses propriétés exceptionnelles, l’eau de la reine de Hongrie se distingue par son histoire, sa renommée étant due à ce qui peut être considérée comme l’une des premières tentatives de marketing. Si elle fut bien utilisée par Elisabeth de Pologne, régente de la Hongrie… La prénommer « eau de la reine de Hongrie » semble toutefois exagéré. C’est pourtant ce nom qui lui valut sa renommée à la Cour, de Madame de Sévigné à la reine Marie-Antoinette !

lancement-presse-mademoiselle-saint-germain

Si nous découvrions maintenant la ligne Ressourçante ?

Avec la ligne Ressourçante (objet du lancement presse), Mademoiselle Saint Germain ose une suggestion radicalement différente – mais tout aussi séduisante – : hydrater et détoxifier notre peau grâce à trois soins d’une douceur incomparable (crème, soin contour des yeux et masque gommant). Elle s’est inspirée pour cela de la pommade de concombre, célèbre au siècle des Lumières, qu’elle associe à la rhubarbe pour son effet détoxifiant.

La ligne Eclat faisant désormais partie de ma routine beauté, j’étais curieuse de tenir entre mes mains les cosmétiques ressourçants concoctés par Mademoiselle Saint Germain. Je n’ai donc pu m’empêcher de prélever un peu de crème… Et quel délice ! Sa texture incroyablement aérienne semblait telle un nuage caressant ma peau, laissant derrière elle une sensation de fraîcheur accompagnée de doux effluves printaniers. Le masque gommant, lui, agit comme une révélation : ses grains de sable d’une rondeur parfaite étaient si doux et lisses qu’ils se faisaient discrets pour une exfoliation d’une douceur incomparable.

lancement-presse-mademoiselle-saint-germain

La fin du siècle des Lumières vit avec elle la disparition du concombre de Bonneuil, chéri de Marie-Antoinette qui l’utilisait en pommade. Possédant pourtant des vertus hydratantes supérieures à celles du concombre que l’on connaît aujourd’hui, celui-ci était en effet considéré comme trop peu digeste. Il fut donc délaissé… Jusqu’à ce jour. Car c’est bien cette variété qu’a choisi de travailler Mademoiselle Saint Germain grâce au concours du Potager du Roi, qui a accepté sa réintroduction. Fascinant, non ?

lancement-presse-mademoiselle-saint-germain

Et ensuite ?

J’ai ouï dire lors du lancement presse que Mademoiselle Saint Germain nous préparait pour la fin d’année – toujours dans le plus grand des secrets – une nouvelle collection, encore une fois en étroite collaboration avec le Potager du Roy, qui décidément recèle bien des merveilles… Et, encore une fois, il me tarde de prendre ma plume pour vous conter les secrets de beauté dont elle est inspirée !

lancement-presse-mademoiselle-saint-germain

De cette journée, on retiendra, bien sûr, le cadre somptueux, à la hauteur des cosmétiques signés Mademoiselle Saint Germain. Mais ce qui restera gravé en nous, vraiment, ce seront les sourires sur chaque visage présent lors de ce moment confidentiel. La joie d’enfin pouvoir dévoiler les cosmétiques pour lesquels Mademoiselle Saint Germain a tant travaillé. La fierté de porter haut et fort un projet authentique, écologique et unique (quelles textures, mais quelles textures… !). De cette journée, je serai ressortie différente, un peu. Grandie, peut-être. Emerveillée, sûrement. Et je remercie du fond du cœur Mademoiselle Saint Germain de m’avoir conviée à vivre ces moments privilégiés à ses côtés. Une parenthèse enchantée que j’espère avoir pu vous faire vivre aussi, un peu, en vous faisant entrer dans la confidence…

Crédit photo : Et si deux mains

* La crème ressourçante et le foulard m’ont gentiment été offerts par Charles, créateur de Mademoiselle Saint Germain

Filed under: S'EVEILLER

by

J’aime: écrire, encore et encore, découvrir, apprendre, m’apprendre, rire de tout (ou presque), rire de rien (surtout), rire de moi (et pourquoi pas?!), marcher, marcher, ne surtout pas me poser, m’enthousiasmer de ces petits riens qui mis bout à bout forment un tout…

1 Comment

  1. Ohlala… je suis jalouse. Ca devait être incroyable. Lorsque je faisais mes études d’Histoire, la période Louis XIV, Louis XVI était ma favorite. Elle me fascine encore aujourd’hui !
    Merci pour ce beau moment. Merci de le partager avec nous. J’ai eu l’impression d’être hors du temps.

    Merci ! (et vivement la nouvelle collection !!!!!)

Comments are closed.